· 

DIY nettoyant tout usage

Les beaux jours arrivent

 

Qui dit fontes des neiges dit bien souvent... ménage de printemps ! Comme une envie soudaine d'ouvrir les fenêtres, de laisser l'air circuler et de prendre soins de notre intérieur. Avec le confinement, certaines personnes (dont moi) n'avaient pratiquement que cela à faire, du ménage ! Certains ont eu le temps d'essayer milles et unes recettes. astuces, projets, etc.... Et peut-être même de se découvrir une passion pour le DIY ?

 

Faire soi-même ses produits ménagers et cosmétiques est tellement valorisant ! J'éprouve beaucoup de fierté à les faire. Aussi, quand je vais faire l'épicerie et que je me rends compte que l'allée des milles et uns produits (pas naturels du tout!) est inutile pour ma maison :) Ça fait du bien au moral et à mon porte-feuille.

Depuis notre retour de France, nous habitons dans les boites en attendant notre deuxième déménagement. Nous avons loué un 3 et demi rapidement pour notre quarantaine en pensant que ce serait temporaire. Nous attendons encore que les circonstances reviennent à la normale pour déménager dans Chaudières appalaches. Au revoir rive sud et piscine hors terre, bonjour le fleuve!

 

Quand l'intention est bonne...

 

Depuis que l'on est hauts comme trois pommes, on entend qu'il faut que notre maison soit immaculée ! Plus blanche que blanche et qu'il faut mener une chasse contre les germes. "Tuer 99,9 des germes!" Voilà le combat auquel on doit se plier tous les jours depuis des générations. En y réfléchissant bien, nous passons plus de la moitié de notre temps dans notre maison. On y dort, on y mange, etc... On est donc baignés dans les produits que l'on utilise pour nettoyer nos meubles, nos surfaces (où la nourriture se fait couper la suite), sur les planchers (où nos amis à quatre pattes et enfants marchent...) 

 

On pense évidemment bien faire en désinfectant tooout à grand renfort d’eau de Javel, antibactériens et tensioactifs synthétiques, et pourtant, sans le savoir, on passe bel et bien la moitié de notre vie au contact de produits toxiques et corrosifs. 

Faire comme maman

 

C'est en 2014 que j'ai commencé à m'intéresser au zéro déchet et au virage plus naturel, dans mes valeurs. Je suis partie de la maison en 2012, pleines de bonnes intentions et de rêves d'autonomie! Dans mon premier appartement (un minuscule 1 et demi), j'avais pris l'habitude d'acheter les mêmes produits que ma mère, que ceux qui étaient dans la maison familiale. Sans me poser de questions. Je les voyais à l'épicerie et y'avait de quoi de rassurant là-dedans ou je sais pas trop, reste que, Mr net et le VIM finissaient toujours dans mon panier, sans que je me pose de questions. Sans même regarder à côté, je prenais les produits familiers. 

 

Lorsque j'ai cédé et adopté un petit chaton, je l'ai vu se lécher les pattes, juste après que j'ai lavé le plancher. (Au Lisol et compagnie.) Il n'arrêtait pas de se lécher les pattes, comme si cela le piquait... J'ai comme fait un lien avec les produits et le fait qu'on est constamment en contact avec les surfaces de notre appart. Ça l'air niaiseux comme ça mais ça m'a vraiment fait réfléchir haha. Je me suis mise alors à lire sur les ingrédients des produits commerciaux, ceux qui étaient dangereux pour la santé, etc... Quand on commence à lire, on découvre alors la liste interminable de produits contenus dans ces bouteilles. Ceux-ci peuvent, entre autre, provoquer des allergies, des difficultés respiratoires, des problèmes cutanés ... Je n'ai pas d'enfants, mais je n'aimerais pas voir ceux-ci marcher à quatre pattes là-dedans... Je ne veux donc pas que mes chats le fasse. (Oui, depuis mon petit 1 et demi en 2012, je suis rendue à 4 chats maintenant ! Haha)

 

En conservant l'idée incrustée dans nos cerveaux que si une chose n'est pas "désinfectée", celle-ci n'est pas propre, on tombe dans les l'angoisse des bactéries. On tombe dans le panneau et on court à l'épicerie chercher des produits qui revendiques "une action antibactérienne." Antibactérienne ! Ça sonne propre, puissant ! Pourtant, est-ce une si bonne idée de faire la chasse aux bactéries comme ça ?

 

On va s'entendre ; Vouloir supprimer toutes les bactéries est utopique. Même si tu déverses tout ton contenant d'eau de javel par terre, que tu frottes en débile... Ton enfant qui entre et qui marche avec ses mains par terre vient de tout contaminer ! Les semelles de botte de ton chum, les pattes de ton chien... tout. En 3 minutes, c'est fini. Le combat est à recommencer.

 

 

Désinfecter systématiquement notre maison affaiblit notre immunité. En cherchant à détruire systématiquement ces micro-organismes, on bouleverse leur équilibre et on permet à des agents plus résistants – et souvent pathogènes – de prendre le dessus. On devient de plus en plus malades à vouloir une maison de plus en plus propre. C'est fou hen ?

Faire le switch

 

La bonne nouvelle dans tout ça ; C'est qu'on peut éviter ces ingrédients toxiques. Comment ? En faisant nos propres produits ménagers :) C'est tellement simple en plus et tellement économique ! Je suis vendue. En plus, cette recette de nettoyant est POLYVALENTE. C'est totalement faux qu'il faut un produit pour ci, un autre produit pour ça et compléter avec le désodorisant ci, désodorisant textile ça. C'est faux ! Je dis, stop! Quelques ingrédients, qui se trouvent déjà dans ton garde-manger et on est partis!

 

La recette de nettoyant tout usage :

 

1 L. d’eau

½ L. de vinaigre blanc

20-30 gouttes d’huiles essentielles (au choix ou combinées) : J'adore tea tree pour son action désinfectante et Lavande pour sa douce odeur.

 

Préparation :

 

Dans un bocal ou un pulvérisateur vide, mélangez l'eau, le vinaigre & les huiles. 

Secouez vivement. 

Ton produit est prêt! Simplement agitez avant chaque utilisation. 

 

Ce produit est parfait pour les surfaces, les robinets, l'évier, les fenêtres, le carrelage.... Bref, tout ! Inutile de s'encombre avec une tonne de produits. Du vinaigre et quelques petits alliés de tailles comme le bicarbonate de soude et c'est tout! Une maison propre et dépourvue de produits chimiques. Ton chat peut maintenant marcher en toute sécurité :) 

  

Cet article est un extrait de mon livre numérique D o u x, ménage de printemps. Pour l'acheter, clique ici! Merci beaucoup de m'encourager.